LA VITAMINE D

La valeur seuil minimale de référence définissant le déficit en vitamine D est à 30 ng/ml.

La carence est définie pour un taux inférieur à 10 ng/ml.

Près de 90% des apports en vitamine D sont dus à la synthèse cutanée grâce au soleil, contre 10% pour les apports alimentaires.

En France,  les gens sont carencés en vitamine D, et certains scientifiques n'hésitent plus à qualifier cette carence de pandémie.

Les effets de la vitamine D sur le mécanisme osseux et son intervention sur le calcium et le phosphore sont bien connus. Mais de nombreuses études montrent  son rôle dans :
- les effets musculaires, notamment chez la personne âgée
- le système immunitaire
- les effets cardiovasculaires.

Traitement du déficit en vitamine D

Proposition de Holick (N ENGL J Medecine, 2007,357)



Recommandations de J.-C. Souberbielle, E. Cavalier et M.-F. Holick, pour le dosage de  la Vitamine D (VD) chez :

Patients pour lesquels il est  particulièrement important de doser la vitamine D :
• Les patients avec ostéoporose : doser VD avec calcémie (Ca), phosphorémie
(PO4) et PTH pour exclure une cause d’ostéopathie déminéralisante ; si la VD < 25 nmol/l, il faut en prescrire et pratiquer un nouveau dosage après 3 mois de traitement.

• Les patients à risque d’OP : traitement par corticoïdes, maladies de malabsorption
(Crohn), après chirurgie bariatrique, etc.

• Les patients avec insuffisance rénale chronique stade 3 à 5 : correction en VD
selon les recommandations KDIGO (Kidney Disease Improval Global Outcomes).

• Les patients avec HPP.

• Les patients avec granulomatose (augmentation du calcitriol), qui entraîne une
hypercalcémie et une hypercalciurie. Ceux-ci ne sont généralement pas supplémentés
en VD alors qu’ils peuvent avoir une hypovitaminémie sévère. Or, selon les  recommandations du groupe de la société d’endocrinologie, il faut maintenir le taux
de VD voisin de 50 nmol/l.

Bibliographie :
- Vitamine D : effet de mode ou réalité. Panorama du médecin. N°5204
- Vitamine D : actualités. Feuillets de biologie. N°307. Juilllet 2012.
- Rhumatologie pratique : Cahier 2, supplément n°294-295, mai-juin 2012