La Vitamine D


La valeur seuil minimale de référence définissant le déficit en vitamine D est à 30 ng/ml.
La carence est définie pour un taux inférieur à 10 ng/ml.


Près de 90% des apports en vitamine D sont dus à la synthèse cutanée grâce au soleil, contre 10% pour les apports alimentaires.

En France,  les gens sont carencés en vitamine D, et certains scientifiques n'hésitent plus à qualifier cette carence de pandémie.

Les effets de la vitamine D sur le mécanisme osseux et son intervention sur le calcium et le phosphore sont bien connus. Mais de nombreuses études montrent  son rôle dans :
- les effets musculaires, notamment chez la personne agée
- le système immunitaire
- les effets cardiovasculaires.